patriarche


patriarche

patriarche [ patrijarʃ ] n. m.
• 1080; lat. chrét. patriarcha; gr. ecclés. patriarkhês « chef de famille »
1Hist. ecclés. Titre accordé, dans l'Église romaine, à certains évêques titulaires de sièges très importants. Le patriarche d'Antioche.
Spécialt (XVIe patriarque) Chef d'une Église qui n'observe pas le rite latin. Chef d'une Église séparée de l'Église romaine (schismatique ou hérétique).
2(v. 1250) Relig. jud. L'un des chefs de famille dépeints par l'Ancien Testament comme ayant été d'une longévité et d'une fécondité extraordinaires. Le temps des patriarches : depuis Abraham jusqu'à Moïse. « La barbe de patriarche [de Tolstoï] qui rappelle le Moïse de Dijon » (R. Rolland).
3Vieillard qui mène une vie simple et paisible, entouré d'une nombreuse famille. Mener une vie de patriarche. patriarcal. Le patriarche de Ferney : Voltaire âgé.

patriarche nom masculin (latin ecclésiastique patriarcha, du grec patriarkhês, chef de famille) Nom donné aux grands ancêtres de l'humanité et de l'histoire du peuple hébreu, selon la Bible. Littéraire. Vieillard respectable qui est entouré d'une nombreuse descendance. Titre donné à l'évêque d'un siège qui a prééminence sur l'ensemble des évêques d'un pays ou d'un territoire plus vaste, dans les Églises orientales. Titre honorifique donné aux évêques de quelques sièges importants ou anciens dans l'Église latine.

patriarche
n. m.
d1./d Un des chefs de famille auxquels la Bible attribue une extraordinaire longévité et une très nombreuse descendance. Le patriarche Mathusalem.
d2./d Titre honorifique donné, dans l'église catholique romaine, aux évêques de certains sièges.
d3./d Chef de certaines églises chrÉtiennes orthodoxes ou d'une église catholique orientale non romaine.
d4./d Vieillard vénérable vivant au milieu d'une nombreuse famille.

⇒PATRIARCHE, subst. masc.
A. —[Selon la Bible (notamment Genèse 5, 14), dans l'Orient anc. et chez les Hébreux princ.] Chacun des chefs de clan d'une même lignée, semi-nomades, d'une grande longévité (et d'une grande fécondité); en partic., chacun des ancêtres des tribus d'Israël; p.ext., chacun des ancêtres de l'humanité. Synon. chef de lignée, ancêtre dans la foi, père dans la foi. Les patriarches Abraham, Isaac, Jacob, Mathusalem, David; les douze patriarches; les saints patriarches; patriarches antédiluviens, d'avant, d'après le déluge; Dieu, foi, descendance, lignée, terre, tombeaux des patriarches. Un nuage muet soudain laissa tomber Une goutte de pluie au front du patriarche. Alors Noé, suivi des siens, entra dans l'arche (HUGO, Fin Satan, 1885, p.774). V. agnat ex. 3:
1. ... le Seigneur, désireux de visiter le patriarche, de bénir ses tentes errantes, et de lui révéler la naissance d'un fils, père futur d'un peuple immense, car Sarah sa femme était stérile, descendit un jour dans le pays de Chanaan où son serviteur faisait paître...
PESQUIDOUX, Livre raison, 1928, p.169.
Temps, époque, période des patriarches. Époque de l'Histoire sainte depuis Adam jusqu'à Moïse; en partic., époque allant d'Abraham à Moïse ou selon d'autres historiens à l'arrivée de Jacob en Égypte. Synon. âge patriarcal, âges primitifs (littér.), âge de la loi de nature (vx). Cet heureux temps des patriarches, où l'homme avait cinq siècles de vie (STAËL, Corinne, t.1, 1807, p.112).
B.P. ext., fam. ou littér.
1. Homme avancé en âge et très respecté. Air, barbe, gravité de patriarche. Âgé de quatre-vingt-cinq ans bientôt, Bonnaire était le patriarche, le héros du travail (ZOLA, Travail, t.2, 1901, p.241). V. indianiste ex. Je crois (...) que chez lui, c'est l'illuminé qui domine et que le patriarche janséniste, vénéré par ses fidèles de Port-Royal, n'est qu'un Saint-Cyran de surface (BREMOND, Hist.sent. relig., t.4, 1920, p.105).
Littér. Le patriarche de Ferney. Voltaire âgé, retiré à Ferney. C'est à son noble ciseau qu'était réservée la gloire de reproduire les traits du patriarche de Ferney (JOUY, Hermite, t.4, 1813, p.232). V. casse-noisette(s) ex. de Coppée.
Patriarche de + subst. Ancêtre ou maître incontesté de. Patriarche de la Révolution, il [La Fayette] devait peut-être aller s'ensevelir à la Chambre des pairs, laissant à son fils le soin de continuer ce grand nom à la tribune? (BALZAC, OEuvres div., t.2, 1830, p.80).
P. anal. Quelque vieux buffle, patriarche des troupeaux du désert, appelle autour de lui ses fils et ses filles (CHATEAUBR., Génie, t.1, 1803, p.195). Leurs aînés (...), des arbres vieux de cinq ou six siècles (...). Ces patriarches de la forêt zélandaise mesuraient jusqu'à cinquante pieds de circonférence (VERNE, Enf. cap. Grant, t.3, 1868, p.186).
2. Aïeul respectable vivant de façon simple ou paisible (entouré d'une nombreuse famille). Vivre en patriarche; mener une vie de patriarche:
2. La première muse (...) a présidé, à son insu, à toutes les phases de ma vie. Elle a connu l'enfant terrible, le jeune homme triste et malade, le solide patriarche que je suis dans la maison bruissante d'enfants.
JAMMES, Mém., 1922, p.41.
En appos. à valeur d'adj., rare. Le grand-oncle patriarche, pacifique et vieillissant (MALÈGUE, Augustin, t.1, 1933, p.194).
P. métaph. ou p.anal. Des abricotiers patriarches, qui portaient gaillardement leur grand âge, paralysés déjà d'un côté (ZOLA, Faute Abbé Mouret, 1875, p.1361). Je contemple en esprit ce soleil patriarche: Il excède en grandeur la planète où je marche (SULLY PRUDH., Justice, 1878, p.230).
C. —1. HIST. JUIVE. [En Palestine, sous domination romaine] Titre donné par les Grecs et les Romains au Président du Sanhédrin qui devint, après la destruction du Temple en 70 et jusqu'en 425, le représentant le plus élevé de l'administration autonome reconnue aux Juifs par les Romains et dont l'autorité en matière religieuse et juridique s'exerça à la fois sur le Judaïsme palestinien et sur celui de la Diaspora. Synon. ethnarque. Le successeur de R. Johanan, Rabban Gamliel, s'y employa [à unifier la vie juive et à supprimer les dissensions entre les Docteurs de la Loi] avec (...) énergie (...) la dignité de Nassi, de Patriarche, devait se transmettre après lui, de père en fils, pendant près de trois siècles et sur dix générations (Hist. des relig., t.2, 1972, p.698 [Encylop. de la Pléiade]).
2. RELIG. CHRÉT.
a) RELIG. CATH. ,,Titre donné depuis le VIes. aux évêques des cinq grands sièges de la chrétienté: Rome, Constantinople, Antioche, Alexandrie et Jérusalem et étendu ensuite à d'autres sièges importants`` (Foi t.1 1968); dignitaire portant ce titre. Patriarche suprême, d'Occident; patriarche d'Aquilée, de Tolède, de Venise; patriarche de Constantinople. S. Cyrille, patriarche d'Alexandrie (CHATEAUBR., Génie, t.1, 1803, p.4):
3. ... malgré des droits qu'eurent momentanément les templiers sur l'abbaye, à partir de Louis d'Harcourt, patriarche de Jérusalem et évêque de Bayeux, ce furent les évêques de ce diocèse [Bayeux] qui furent collateurs aux biens de Balbec.
PROUST, Sodome, 1922, pp.936-937.
b) Dans les Églises orientales, de rite latin ou non, titre honorifique et juridique du chef suprême de chacune d'elles sous l'autorité du pape de Rome; dignitaire portant ce titre. Patriarche des Arméniens, des Coptes, des Grecs melchites, des Syriens; patriarche d'Alexandrie, d'Antioche, de Jérusalem; patriarche grec, melkite. V. maronite A ex. de De Gaulle.
Rem. Titre du chef d'une secte hérétique (rare). V. catholique ex. 2.
En partic. [Chez les orthodoxes] Titre honorifique et juridique suprême dans la hiérarchie épiscopale; dignitaire portant ce titre. Patriarche de Moscou; patriarche grec. [La] primauté d'honneur (...) dont le patriarche de Constantinople jouit à l'égard des églises orthodoxes nationales du Proche-Orient (Philos., Relig., 1957, p.50-13). V. métropolite ex. de Jaurès.
Patriarche oecuménique. Titre du patriarche de Constantinople; dignitaire portant ce titre. Le patriarche oecuménique Athênagoras. Certaines Églises autocéphales «dépendantes de fait, reconnaissent une autorité morale au patriarche oecuménique (Bulgarie, Grèce, Macédoine)» (Quid 1981, p.560a).
c) Titre d'un fondateur d'ordre monastique. Synon. vx chef. Le patriarche saint Basile; saint Benoît, patriarche des moines d'Occident. Qu'est-ce que Benoît? C'est le patriarche de Mont-Cassin; c'est le deuxième fondateur de la sainteté claustrale; c'est le Basile de l'Occident (HUGO, Misér., t.1, 1862, p.642).
REM. 1. Patriarchesse, subst. fém., rare, p.plaisant. a) [Corresp.à supra C 1] Femme d'un patriarche. L'archevêque Guillaume de Tyr (...) installa à Jérusalem sa maîtresse (...) dont irrévérencieusement le peuple disait (...): «Voici la patriarchesse!» (GROUSSET, Croisades, 1939, p.234). b) [Corresp.à supra A] La mère Félix, cette patriarchesse, dont le flanc de Juive a porté quatorze enfants (GONCOURT, Journal, 1861, p.932). 2. Patriarchie, subst. fém. a) Relig. Synon. de église patriarcale. (Ds Foi t.1 1968). b) Rare. Gouvernement de type patriarcal (v. ce mot C). Aristote, recueillant les définitions diverses du gouvernement, le distinguait suivant ses formes: patriarchies, démocraties, oligarchies, aristocraties, monarchies absolues, monarchies constitutionnelles, théocraties, républiques fédératives, etc. (PROUDHON, Confess. révol., 1849, p.60).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. Hist. ecclés. «chef des premiers sièges épiscopaux» ca 1100 titre de l'évêque de Jérusalem (Roland, éd. J. Bédier, 1568); ca 1200 d'Antioche (Godefroi de Bouillon, 213 ds T.-L.); 1216 de Constantinople (ROBERT DE CLARI, Conquête de Constantinople, LXVIII, ibid.); 2. ca 1170 «chef de race de l'Ancien Testament antérieurement à Moïse [personnages réputés de très grande longévité]» (Rois, I, I, 2, éd. E. R. Curtius, p.3: del patriarche Jacob; I, XXV, 11, p.50: Li ancien patriarche de ki descendirent li Judeu); ca 1230 (GUILLAUME LE CLERC, Tobie, 42 ds T.-L.: li treis patrïarche Abraham, Ysaac e Jacob); 3. 1672, 6 juin «vieillard d'apparence vénérable père d'une nombreuse lignée» [en raison des traits prêtés aux patriarches dans l'iconographie de l'A.T.] (Mme DE SÉVIGNÉ, Lettres, éd. E. Gérard-Gailly, t.1, p.565: M. de La Rochefoucauld ne sait rien encore; il sera sensiblement touché; car il est patriarche et connoît quasi aussi bien que moi la tendresse maternelle). Empr. au lat. chrét. patriarcha (gr. , Septante) «chef de race chez les Hébreux» (IIIes., Tertullien), fig. patriarcha deorum désignant Jupiter; patriarchae haereticorum philosophi; titre honorifique attribué à partir du IVes. au pape et aux évêques de Constantinople, Alexandrie, Antioche, Jérusalem (IVes. Vopiscus), ultérieurement à d'autres évêques (Grégoire le Grand ds BLAISE Lat. chrét.; autres textes des VIe-Xes. ds NIERM. pour des évêchés de Gaule). Fréq. abs. littér.:507. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 996, b) 619; XXes.: a) 713, b) 544.

patriarche [patʀijaʀʃ] n. m.
ÉTYM. V. 1080; lat. chrét. patriarcha, grec ecclés. patriarkhês « chef de famille ».
1 Hist. ecclés. Titre accordé, dans l'Église romaine, à certains évêques titulaires de sièges très importants (évêchés de Rome, d'Alexandrie, d'Antioche, de Constantinople et de Jérusalem, dont les juridictions sont représentées par les cinq églises principales de Rome). Patriarchie. Par ext. || Patriarche de Lisbonne, de Venise… || Les titres de patriarche et de primat sont honorifiques.
1 Les patriarches de Constantinople avaient un pouvoir immense. Comme dans les tumultes populaires les empereurs et les grands de l'État se retiraient dans les églises, que le patriarche était maître de les livrer ou non (…) il se trouvait toujours, quoique indirectement, arbitre de toutes les affaires publiques.
Montesquieu, Grandeur et décadence des Romains, XXII.
(XVIe, patriarque). Chef d'une Église qui n'observe pas le rite latin. || Patriarche des Coptes (Alexandrie), des Syriens, des Maronites (Antioche), des Arméniens…, des Grecs melchites.
Chef d'une Église séparée de l'Église romaine (schismatique ou hérétique). → Excommunier, cit. 2; gallican, cit. 1.
2 (V. 1250). Relig. L'un des chefs de famille que l'Ancien Testament dépeint comme ayant été d'une longévité et d'une fécondité extraordinaires (→ Dîme, cit. 1; hospitalité, cit. 2). || Le temps des patriarches, depuis Abraham jusqu'à Moïse.
2 La longueur de la vie des patriarches, au lieu de faire que les histoires des choses passées se perdissent, servait au contraire à les conserver (…)
Pascal, Pensées, IX, 626.
3 Le chef de famille ou patriarche résumait toute l'institution sociale du temps. Son autorité était absolue, incontestée (…) Le chef de famille n'avait le plus souvent qu'une seule femme en titre. Dans certains cas, cependant, le patriarche avait pour épouses (…) deux femmes égales, de sang noble (…) Le patriarche possédait, en outre comme concubines toutes les esclaves de sa tente (…)
Renan, Hist. du peuple d'Israël, in Bouglé et Raffault, Éléments de sociologie, p. 101.
3 Vieillard d'apparence vénérable. || Une barbe de patriarche (→ Broussaille, cit. 3).Par anal. || « Deux bœufs (cit. 5) tranquilles… véritables patriarches de la prairie ».
Vieillard qui mène une vie simple et paisible, entouré d'une nombreuse famille. Patriarcal. || Mener un vie de patriarche.
4 Il y avait parmi ces sauvages un vieillard nommé Chactas, qui, par son âge, sa sagesse et sa science dans les choses de la vie, était le patriarche et l'amour des déserts.
Chateaubriand, Atala, Prologue.
Littér. || Le patriarche de Ferney : Voltaire âgé, après qu'il se fut retiré à Ferney.
DÉR. (Du lat.) Patriarcal, patriarcat, patriarchie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • patriarche — Patriarche. subst. Nom qu on donne à plusieurs saints personnages de l ancien Testament. Noë & Abraham, & les autres Patriarches. les saints Patriarches. On appelle aussi de ce nom les premiers Instituteurs des Ordres Religieux, comme S. Basile,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Patriarche — C est en Bourgogne (21) que le nom est le plus répandu. On le rencontre aussi en Corse, où il faut le rapprocher de l italien Patriarca (variante : Patriarchi). On pense généralement qu il s agit d un surnom donné à un vieillard respecté …   Noms de famille

  • patriarche — (pa tri ar ch ) s. m. 1°   Nom donné par les auteurs sacrés aux premiers chefs de famille qui ont vécu soit avant, soit après le déluge, qui ont précédé Moïse, et dont la vie fut fort longue. •   Autant qu un patriarche il vous faudrait vieillir …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PATRIARCHE — s. m. Nom donné à plusieurs saints personnages de l Ancien Testament. Noé, Abraham, et les autres patriarches. Les saints patriarches. Fig., Il a l air d un patriarche, se dit D un vieillard qui a une figure vénérable. Fig., C est un patriarche,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PATRIARCHE — n. m. Nom donné à plusieurs saints personnages de l’Ancien Testament, ayant vécu fort longtemps et connu une longue postérité. Noé, Abraham et les autres patriarches. Fig., Il a l’air d’un patriarche se dit d’un Vieillard qui a une figure… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Patriarche — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Un patriarche peut désigner : un personnage biblique à descendance nombreuse, comme Abraham, voir patriarches (Bible) ; un dignitaire d une… …   Wikipédia en Français

  • Patriarche — франц. Патриарш (один из самых старых и известных, а также один из крупнейших винных домов Бургундии, основанный в 1780 г. в г. Бон Жаном Батистом Патриарш он приобрел бывший женский монастырь и основал в нем винное дело, очень быстро вина… …   Англо-русский толковый словарь "Вино"

  • Patriarche de l'Occident — Patriarche (religion) Pour les articles homonymes, voir Patriarche. Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants …   Wikipédia en Français

  • Patriarche latin de Jerusalem — Patriarche latin de Jérusalem La basilique Saint Laurent hors les murs, siège du patriarche latin de Jérusalem à Rome de 1374 à 1847 Le Patriarche latin de Jérusalem est l un des patriarches catholiques orientaux. C est le titre le plus ancien… …   Wikipédia en Français

  • Patriarche latin de jérusalem — La basilique Saint Laurent hors les murs, siège du patriarche latin de Jérusalem à Rome de 1374 à 1847 Le Patriarche latin de Jérusalem est l un des patriarches catholiques orientaux. C est le titre le plus ancien parmi tous les patriarches… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.